• Développement durable

Publié le 11 mars 2021 - Mis à jour le

Luttons contre le frelon asiatique

Au mois de mars, le frelon asiatique reprend son activité. Il est toutefois possible de ralentir sa progression en agissant collectivement, en repérant et détruisant les nids.

Le frelon asiatique est arrivé en France en 2004, probablement dans des conteneurs de poteries chinoises importées. Depuis, rien ne l’arrête et il poursuit sa progression sur l’ensemble de notre territoire. En l’absence de prédateurs naturels en Europe, sa population ne cesse d’augmenter, au détriment de nos insectes pollinisateurs, notamment des abeilles dont il se nourrit. Sa présence nuit lourdement à l’apiculture et à nos écosystèmes locaux.

  • Comment le reconnaître ?

Le frelon asiatique est très facile à reconnaître. A la différence de son cousin européen, son abdomen est très sombre, presque totalement noir. Il est également plus petit.

  • Est-il dangereux ?

A quantité égale, le venin du frelon asiatique n’est pas plus dangereux que celui du frelon européen. Toutefois, son dard étant plus long, sa piqûre s’avère plus douloureuse. Il est vivement recommandé de ne pas s’approcher des nids : pour les protéger, les frelons asiatiques attaquent en escouades déterminées et piquent à de nombreuses reprises, ce qui peut les rendre dangereux. En dehors de cette situation, il n’est pas plus agressif que le frelon européen.

  • Que faire face à un nid ?

Les frelons asiatiques s’installent à proximité de points d’eau.

Toute personne suspectant la présence d’un nid de frelons asiatiques est invitée à contacter elle-même un apiculteur « référent frelon asiatique » dont la liste (45 référents environ dans l’Aisne) est disponible sur le site internet : www.abeille-aisne.fr

  • L’apiculteur vient s’assurer qu’il s’agit bien d’un essaim de frelons asiatiques. Les pompiers ne se déplacent qu’après cette identification.
  • L’intervention des services du SDIS de l'Aisne est alors gratuite.
Une population en hausse

En 2019, les pompiers du SDIS de l'Aisne sont intervenus 99 fois pour des destructions de nids de frelons asiatiques. En 2020, ce sont plus de 900 nids qui ont été détruits.