Publié le 30 janvier 2020 - Mis à jour le

Rappel historique

1940, en Europe la guerre fait rage depuis quelques mois. L’avancée allemande semble inexorable. Après la Pologne, les troupes allemandes poursuivent leur offensive et envahissent les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France : l’Aisne se retrouve en première ligne

A Montcornet, le Colonel Charles De Gaulle organise une reconnaissance offensive le 17 mai 1940 et déploie ses chars pour tenter de stopper l’invasion des blindés allemands. Du 10 mai au 13 juin, les combats sont d’une rare violence : ce ne sont pas moins de 4 900 soldats français qui tombent pour la défense de notre département…

Sur le plan stratégique, la Bataille de Montcornet n’est ni une victoire ni une défaite. Mais au regard de la débâcle générale, c’est une victoire psychologique qui aura un impact décisif sur les décisions et la conduite de Charles de Gaulle. Parti pour Londres, il rejette l’armistice demandé par le gouvernement Pétain et lance son célèbre appel à la résistance le 18 juin 1940

 

L'Intransigeant du 6 juin 1940 - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France