Publié le 07 septembre 2018 - Mis à jour le

Les chantiers d’insertion du Département

Deux sites historiques dont le Département est propriétaire, le château de Fère-en-Tardenois et les ruines de l’abbaye de Vauclair, sont entretenus et valorisés par des chantiers d’insertion.

En effet, si le Département finance diverses actions au titre du de son programme départemental d’insertion, il s’engage activement dans des actions permettant l’insertion des bénéficiaires du RSA. Le Conseil départemental fait appel à des chantiers d’insertion pour la préservation de deux fleurons du patrimoine axonais.

Le Château Vieux de Fère-en-Tardenois

Lancé en 2001, le chantier du Château Vieux de Fère-en-Tardenois est le seul porté directement par le Département et reçoit le soutien financier de l’Etat et du Fonds Social Européen. Sous l’impulsion des encadrants techniques d’insertion, 10 à 15 bénéficiaires du RSA (hommes et femmes) participent à l’entretien et la rénovation du site : espaces verts, rénovation des douves, taille de pierre, sécurisation des ruines… Les salariés remettent ainsi un pied dans le monde du travail, au sein d’un cadre exceptionnel, tout en travaillant leur projet professionnel et les moyens de le concrétiser.

Ce chantier contribue à la fois à l’insertion des bénéficiaires du RSA dans une zone de revitalisation rurale fortement impactée par le chômage (+de 20% en 2015 – source Insee), tout en permettant la sauvegarde d’un site historique exceptionnel.

Le chantier d'insertion du château de Fère en Tardenois

« Le chantier d’insertion m’a ouvert les portes d’un CDI : comme j’avais de l’expérience, je suis parti en stage dans une entreprise de nettoyage qui m’a proposé un contrat. Sur le chantier, il y a vraiment une bonne équipe et nous sommes bien accompagnés. J’ai avancé dans mon projet de passer le permis de conduire. »

Yannick Busigny, ancien employé du chantier d’insertion

Les ruines de l’abbaye de Vauclair

De l’abbaye cistercienne bâtie en 1134, il ne reste que de larges voûtes ouvertes sur la forêt et d’épais murs de pierres constellés d’impacts de la Grande Guerre. Aujourd'hui ce site historique bénéficie de l'action d'un chantier d'insertion porté par l’association « Un château pour l’emploi ». Avec le soutien du Conseil départemental, de l'Etat et du Fonds Social Européen, ce chantier favorise l’insertion sociale et professionnelle de personnes en recherche d'emploi. Reprise de maçonnerie, dégagements d’éléments architecturaux, sécurisation des ruines, les 12 salariés du chantier préparent leur avenir, tout en préservant celui de ce site historique exceptionnel, propriété du Département, qui attire chaque jour des dizaines de visiteurs.

Les ruines de l’abbaye de Vauclair