Publié le 10 février 2020 - Mis à jour le

Plan santé : bienvenue aux médecins !

Pour séduire les futurs médecins généralistes, le Département expérimente un plan ambitieux : primes incitatives aux internes, soutien à la formation de maîtres de stage, primes pour les étudiants ambassadeurs… Plus de 150 000 € sont mobilisés chaque année depuis 2020 pour les inciter à s’installer dans l’Aisne.

La santé est une préoccupation majeure des Axonais. Avec la 5plus faible densité médicale de France métropolitaine, notre territoire souffre d’un manque criant de praticiens. Chaque année, le nombre de médecins décroît et leur âge moyen s’accroît. L’Aisne ne dispose pas de CHU et dépend donc des territoires voisins, la Somme et la Marne (qui n’appartient pas à la même région administrative). L’ARS a placé l’ensemble du territoire de l’Aisne en zone déficitaire.
 

Un cadre de vie privilégié

Pour attirer des futurs médecins dans notre département, l’Aisne doit se démarquer par un programme d’actions fortes et par son attractivité. Si les conditions d’exercice sont déterminantes, les médecins recherchent également un cadre de vie. Ils désirent mener de front vies professionnelle et familiale, tout en profitant d’une offre culturelle, d’équipements sportifs, d’un accès très haut débit performant. Notre territoire propose également un accompagnement sur la durée, pour que les praticiens se sentent accueillis, accompagnés et soutenus.
 

Des incitations financières fortes

En coopération avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), le Département a lancé en 2020 son Plan « santé » doté de mesures concrètes pour attirer des stagiaires de 3e cycle, futurs médecins.
 

LES DISPOSITIFS

Pour les stagiaires

Pour les ambassadeurs

L’aide consiste à inciter les étudiants originaires de l’Aisne, futurs médecins, à rejoindre un réseau d’ambassadeurs du département de l’Aisne pour faire la promotion de ce territoire auprès des autres étudiants pour le choix de leur stage de 3e cycle.

Pour les Maîtres de Stage Universitaires (MSU)

  • Soutien à la formation et l’agrément des nouveaux Maîtres de Stage : 750 €/jour de formation nécessaire à la labellisation (dans la limite de 1500 € maximum).

ou

Attention : le dédommagement et la prime ne sont pas cumulables pour un même praticien.
 

Pour les collectivités

      Subvention locaux

     Subvention matériel

 

« Le Département joue un rôle stratégique, facilitateur, coordonnateur et fédérateur dans l’intérêt des Axonais » souligne le président du Conseil départemental de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux.